Nous nous posons la question de savoir quels aliments choisir pour manger sainement, comment les préparer si possible rapidement , on commence à le savoir, c’est mon dada ! Mais ce n’est pas la seule problématique de notre alimentation. Il est de plus en plus difficile de trouver des aliments sains, il est dommage de les cuisiner d’une façon qui les rend toxiques. Et pourtant nous commettons tous des erreurs parce que nous ne sommes pas assez informés des matériaux composant nos ustensiles que nous utilisons quotidiennement. En effet les ustensiles utilisés ont leur importance car certains sont nocifs :

 

Poêles en Teflon :

teflon

A exclure absolument ! Il est aujourd’hui avéré que ce revêtement qui paraissait révolutionnaire à sa commercialisation du fait qu’il réduisait l’utilisation de graisses par son revêtement anti adhésif est extrêmement toxique (effluves d’acides corrosifs ) dès qu’il atteint les 230°C. Sachez que votre poêle atteint rapidement les 250°C.

Mais ce n’est pas fini … Le téflon est collé avec de l’acide perfluorooctanoïque est classé comme perturbateur endocrinien et imprègne les aliments.

On l’aura bien compris, le teflon, c’est pas bon !

 

Poêles en inox :

inox

Qu’est ce que l’inox ?

En réalité l’inox est l’abréviation d’acier inoxydable. Il s’agit d’un alliage de fer, carbone et chrome. Certains contiennent également du nickel qui assure la stabilité et la solidité du chrome résistant à la rouille et le molybdène qui assure une plus haute résistance à la rouille dans des conditions d’humidité extrême.

Même si son utilisation nécessite plus de matière grasse, il est plébiscité par les amateurs de cuisine.

Comment choisir une poêle en inox ?

C’est un alliage de métaux.Les ustensiles en inox ont une indication 18/10 ce qui signifie qu’ils sont réalisés avec un acier inoxydable qui contient 18 % de chrome et 10 % de nickel. Son appellation européenne est X2CrNi18-10, bon à savoir si vous voulez acheter une bonne poêle en inox.

Le plus de l’inox est qu’il ne se raye pas, ne s’oxyde pas, passe au lave-vaisselle, et est en partie recyclable. Il reste cher, mais en contrepartie sa durée de vie est de plusieurs dizaines d’années.

 

 

Poêles en céramique :ceramique

Considéré comme une mode à sa commercialisation, la céramique est le revêtement par excellence si vous souhaitez bannir les matières grasses de votre cuisson. Par contre la céramique s’avère anti-écologique et contient souvent des substances nocives comme par exemple des huiles de silicone.

D’autre part, souvent fabriquées en Chine, les matériaux utilisés ne sont pas résistante à l’abrasion et n’offrent pas les qualités inusables vantées par les fabricants. Elles sont composées de produits toxiques ( il s’agit parfois d’aluminium ou d’inox recouvert d’un revêtement dont il est difficile de connaître la totalité des composants). Elles sont fortement déconseillées pour leur aspect toxique et par le fait qu’elles ne sont pas écologiques.

 

 

Les poêles en fonte :

fonte

La fonte (ou fonte de fer) est utilisée en cocotte depuis très longtemps. Elle donne un bon résultat à la cuisson douce. Son poids dissuade parfois son utilisation, pourtant nous avons tous goûté un jour un plat mijoté dans de la fonte, au goût inégalable ! Il existe maintenant des poêles en fonte certaines ont même une double anse et passent au four. De plus elle a une longévité incroyable !

 

 

 

Les poêles en acier ( ou poêles en fer ) :

acier

Excellente ! Ce sont elles qui sont utilisées dans les cuisines des grands chefs ! Bien qu’elles nécessitent une mise en route particulière ( rodage ou culottage ) elles présentent de grands intérêts : indestructibles, utilisables sur tous feux, restent utilisables pour toutes cuissons et avantage peu négligeable, elles restent bon marché. Il est conseillé d’acquérir une poêle d’au moins 2,5 mn pour un petit diamètre et 3 mn pour un grand diamètre, pour une assurance d’une meilleure qualité. On peut les qualifier de meilleurs poêle !

 

 

 

Les poêles en cuivre :

cuivre

Chez nous les casseroles et autres ustensiles en cuivres sont suspendus dans la cuisine. Nous ne nous en servons plus à cause de leur entretien. Pourtant c’est un matériau qui se retrouve dans toutes les cuisines des grands chefs. En effet le cuivre répartit uniformément la chaleur ce qui rend les aliments plus savoureux. Les amateurs de confiture l’utilisent pour ces raisons.

Vous l’aurez compris, pour cuisiner sainement il ne s’agit pas d’avoir des aliments sains, il faut aussi les cuisiner de la bonne manière, avec les bons ustensiles. Regardez bien la provenance et si possible la composition de vos contenants lors de vos achats.

Sources :

TyNat entreprise Hubert JOUAN

André Agout encyclopédie Acqualys site Picbleu