Je me suis penchée sur la question des anti-inflammatoires naturels, et je suis rapidement tombée sur le curcuma. Cette épice a plus d’un tour dans son sac et peut nous être d’une grande aide au quotidien. J’ai vu récemment la vidéo d’un coach sportif qui disait en consommer quotidiennement. Je me suis demandé pourquoi, et finalement j’ai compris ! Je vous livre le résultat de mes recherches :

 

Le curcuma nous vient du Moyen-Orient. Il est l’un des principaux composants du curry. Il est utilisé comme épice en cuisine, mais aussi comme colorant alimentaire.

 

Aujourd’hui il suscite l’intérêt des chercheurs pour ses vertus médicinales. Il est utilisé depuis des millénaires dans la cuisine indienne mais aussi dans sa médecine.

 

On le trouve sous plusieurs formes :

  • en racines fraîches
  • en racines séchées
  • en poudre,
  • en gélules
  • en comprimés
  • en huile essentielle

 

Propriétés anti-inflammatoires

 

le curcuma est utilisé en médecine pour ses effets anti-inflammatoires dans certains hôpitaux en Inde mais aussi dans certains centres de soins aux États-Unis et au Canada pour traiter des inflammations chroniques. Il diminuerait les douleurs des maladies inflammatoires comme l’arthrite, l’arthrose, les tendinites, les sciatiques, les lumbagos et les rhumatismes.

Il serait également efficace pour combattre les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, notamment d’origine auto-immune : le syndrome du côlon irritable, mais aussi la proctite ulcéreuse, la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique.

 

On l’utilise aussi en décoction pour traiter les problèmes cutanés, les foulures et les entorses.

 

Ce sont ses propriétés anti-inflammatoires que les sportifs apprécient. Les efforts qu’ils fournissent peuvent provoquer des inflammations. Ils utilisent le curcuma en prévention et en soin.

 

Il est généralement associé à une prise de poivre pour booster ses effets thérapeutiques.

 

Propriétés antioxydantes

 

Les antioxydants sont des composés qui protègent les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres. ( = atomes déséquilibrés dans notre organisme par l’action de l’oxygène que nous respirons. Ce sont ces radicaux libres, s’ils ne sont pas stabilisés lorsqu’ils sont trop nombreux, qui causent des maladies comme certains cancers, des maladies cardio-vasculaires et maladies liées au vieillissement ).

 

La consommation quotidienne du curcuma diminuerait selon certaines études la présence de composants cancérigènes dans l’organisme.

Il participerait à la prévention du cancer mais serait aussi efficace pendant les traitements à plusieurs stades de son évolution.

 

Propriétés antidiabétiques

 

Le curcuma possède des vertus antidiabétiques. En associant l’épice à forte dose à la prise de médicaments antidiabétiques, on augmente leurs effets, et cela peut entraîner des effets indésirables.

 

Activités au niveau digestif et hépatique

 

Le curcuma est efficace sur les ulcères gastroduodénaux, il favorise la guérison des lésions et diminue la douleur. Il est efficace pour la réduction des gaz intestinaux. Il protège également le foie.

 

Diverses utilisations

 

Il existe d’autres utilisations du curcuma connues comme : se blanchir les dents, prendre soin de sa peau, perdre du poids, etc …

 

Interactions probables entre le curcuma et des médicaments

 

Toutefois la prise de curcuma ne s’adresse aux personnes :

  • souffrant d’obstructions et de calculs biliaires
  • souffrant d’une maladie du foie
  • montrant des signes d’allergie à cette plante (éruptions cutanées, boutons, etc.)
  • ayant une intervention médicale ou une extraction dentaire prévue dans les 15 jours

Le curcuma comme l’ail, le gingembre, le ginkgo, le ginseng, les fèves tonka, etc … a des vertus anticoagulantes.Il est donc à proscrire si vous suivez un traitement anticoagulant ou antiplaquettaire, sans avis du médecin.

 

Le curcuma pourrait neutraliser l’action des anti-acides

 

Le curcuma est une épice puissante qui aurait pour action d’augmenter les actions médicamenteuses. Cela peut être bénéfique dans certains cas, et problématique dans d’autres. Renseignez-vous bien avant la prise de curcuma à haute dose. Cependant lorsqu’il est utilisé en agrémentation de l’alimentation ( à petite dose donc ) il n’est que bénéfique.