Astuces pour reconnaître les bonnes combinaisons d’aliments

Comment s’y prendre pour consommer mieux ?

La prise de conscience étant effectuée, je vais même aller plus loin : comment se nourrir de la meilleure façon qu’il puisse être ? Au plus j’avance dans mes recherches, au moins j’ai envie de sucre, de grignotage et de « cochonneries » ! Sans effort, j’ai même perdu un kilo !

Quels aliments peut-on associer ? Ou au contraire, ceux qu’il vaut mieux dissocier ?

Mes recherches m’ont conduite à reconnaître les catégories d’aliments :

Protéines fortes : Viandes, volailles, poissons, œufs, fromages cuits,

Protéines faibles : légumineuses : pois chiches, lentilles, soja, … amandes, noisettes

Protéines de fromages frais : yaourts, fromages de chèvre et de brebis frais, fromages blancs, etc …

Farineux forts : pâtes, pain, riz, avoine, orge, blé, maïs, …

Amidons faibles : biscottes, flocons de céréales, pommes de terre, patates douces, potirons, …

Fruits : fruits acides : kiwis, oranges, citrons, abricots fruits mi-acides : pommes, poires, mangues, pêches, et fruits doux : bananes, figues, raisins.

Aliments particuliers : melon, pastèque, miel.

Il apparaît que ces catégories ne sont pas toutes bonnes à combiner ensembles, du fait de la rapidité de digestion, de l’acidité et du lieu de digestion ( estomac, intestin, etc … ) . Nous avons souvent tendance à finir le repas par un fruit … quelle erreur ! Sauf si celui-ci est cuit ! Par exemple une pomme se digère en quelques minutes. Manger une pomme après d’autres aliments freine sa digestion. Elle sera donc bloquée dans l’estomac plusieurs heures. Arrivé dans les intestins , elle fermente et produit de l’alcool. En milieu médical cela s’appelle la fermentation. Des patients peuvent contracter une cirrhose du foie, alors qu’ils boivent très peu !

Le meilleur conseil à suivre est de manger des fruits en dehors des repas .

 

Les aliments sont divisées en 7 catégories :

Protéines fortes : Viandes, volailles, poissons, œufs, fromages cuits,

Protéines faibles : légumineuses : pois chiches, lentilles, soja, … amandes, noisettes

Protéines de fromages frais : yaourts, fromages de chèvre et de brebis frais, fromages blancs, etc …

Farineux forts : pâtes, pain, riz, avoine, orge, blé, maïs, …

Amidons faibles : biscottes, flocons de céréales, pommes de terre, patates douces, potirons, …

Fruits : fruits acides : kiwis, oranges, citrons, abricots fruits mi-acides : pommes, poires, mangues, pêches, et fruits doux : bananes, figues, raisins.

Aliments particuliers : melon, pastèque, miel.

J’ai trouvé sur internet des tableaux de combinaison d’aliments. Je me suis permise de le reproduire, mais en mettant les noms des aliments au lieu des noms des familles d’aliments. Je l’ai imprimé et accroché à mon frigo. Cela va m’aider à composer mes futurs menus !

vous pouvez le télécharger ici :

tableau de compositions de repas

(sources : le palais savant )

 

Auteur de l’article : Aurélie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *